Le centre Pompidou Metz!

En transit vers l’Alsace, il nous fallait enfin découvrir ce musée ! D’emblée, son architecture a plu aux enfants et aux grands, entre vaisseau futuriste et coque de bateau retournée. Dès l’entrée, bonne nouvelle, le musée prête gratuitement des poussettes. P’tit bretzel s’installe dans son bolide et en avant.

IMG_20150710_101515

Tu vois quoi? _ »une piscine » _ »du bleu » _ »moi des carreaux de salle de bain! » Simon Hantaï, Tabula, 1974

Le centre Pompidou-Metz est une succursale de son grand frère parisien. Il n’y a donc pas d’expositions permanentes. Direction l’exposition « Phares », au rez-de-chaussée. Au programme : des œuvres monumentales. Pas de livret jeux pour accompagner nos muséotesteurs, mais les œuvres sont largement documentées sur les murs qui les jouxtent, et de petits panneaux proposent des questions éducatives à la portée des enfants plus grands. Les grandes toiles nous interpellent, le rapport d’échelle entre les toiles et les corps est immédiat. On peut se sentir tout petit devant une toile, par son exécution ou son thème, là il en était question physiquement.

IMG_20150710_101539

Grand moustique tout riquiqui devant les toiles de Delaunay!

IMG_20150710_102708

Joan Mitchell, La Grande Vallée XIV, 1983

Au premier étage, nous découvrons l’exposition Warhol Velvet Underground. Les enfants ont été impressionnés par le décor, les murs étant recouvert de papier alu, et nous de découvrir une autre facette de Warhol qui change des boites Campbell. Les deux loustiques auraient pu rester des heures à regarder les sacs s’envoler et retomber. Un peu difficile de retenir les enfants de se lover dans le grand sofa, mais un petit tour de danse dans la grande salle avec les vidéos et hop, direction l’étage supérieur et Tania Mouraud. Malheureusement, les enfants et nous même n’avons pas accroché à l’expo. Le livret jeux n’était pas vraiment adapté à mon six ans… voir même à nous !

IMG_20150710_122807

Joues la comme Andy!

Au dernier étage, l’exposition. Maman a été très contente de voir en vrai et de partager des œuvres et artistes très appréciés et vu tout au long de sa scolarité, tel Francis Bacon ou Giacometti.

Le musée en lui-même est aéré et agréable. On déambule très facilement avec la poussette et les deux escaliers translucides ont plu aux petits. Il est indiqué que les médiateurs munis d’un macaron sont là pour répondre à nos questions, et les gardiens des salles sont souriants. Le petit plus : une table à langer à disposition est placée dans les toilettes… mixtes ! On adore le partage des tâches !

IMG_20150710_111911

Céléste Boursier-Mougenot, Clinamen V.2, notre coup de coeur!

Un petit tour par la boutique pour prendre le catalogue de l’exposition « Phares » et nous voilà reparti vers d’autres aventures muséales.

C'est tellement simple de partager les bonnes idées...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+