Les #MuséoFlops au musée en famille
C'est tellement simple de partager les bonnes idées...Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+

Muséoflops-2

 

Nous n’avons pas numéroté par ordre d’importance les #MuséoFlops en famille, tout est relatif et variable en fonction de la composition familiale, de l’heure qui nous sépare du repas, du nombre de kilomètres parcourus pour arriver au musée, du moyen de transport utilisé, de la météo et de la motivation générale de la petite troupe…

Un #Muséoflop en famille c’est :

  • Quand les portes du musée ferment à 17 h (en réalité 16h30 ou 16h45 à l’accueil) :

si vous avez un enfant qui fait la sieste, il est quasi impossible d’aller au musée l’après-midi. Deux options :

1) faire un break avec les musées  pendant à peu près 6 ans

2) faire sauter la sieste. Ceci génère du stress puisqu’il y a une forte probabilité de déclencher des pleurs en fanfare dans le musée.

  • Quand vous subissez les regards foudroyants des gardiens de musée et des visiteurs qui ne supportent pas (nous non plus mais on fait ce qu’on peut) les pleurs de votre bébé dans les salles du musée.
  • Quand on demande des livrets-jeux pour les enfants, et qu’on n’en reçoit qu’un seul pour toute la fratrie.  (Une famille avec un enfant unique, c’est plus pratique.)
  • Quand vous vous inscrivez à un atelier « famille au musée » pour être ensemble mais qu’on explique aux parents qu’ils peuvent tranquillement visiter le musée pendant qu’on va « occuper » leurs enfants. Dommage, nous préférons faire ensemble, découvrir ensemble, jouer ensemble… Bref, passer un bon moment en famille au musée.
  • Quand le service « éducatif » du musée propose fièrement aux enfants un coloriage ou un bricolage moche. ( degré presque zéro de la médiation et de la créativité.)
  • Quand le musée n’affiche pas sur son site internet l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite et qu’on a la mauvaise surprise de voir des marches dès l’entrée ou un ascenseur hors service.
  • Quand le musée affiche une super programmation d’activités au musée pendant les vacances… mais uniquement celles des Parisiens (On ne veut pas dénoncer mais le Musée du Louvre ne donne pas l’exemple…)
  • Quand il faut jouer les costauds parce que les oeuvres sont accrochées si haut qu’on doit porter les enfants pour qu’ils voient quelque-chose en évitant les personnes qui passent devant  !
  • Quand on prie pour que son petit dernier ne salisse pas sa couche pendant la sortie, car il n’y a qu’un coin de lavabo froid pour le changer.
  • Quand les musées confondent Média et Médiation.  Nous pouvons être alléchés par une belle campagne publicitaire qui vante les services et activités « jeune public » et déçus en testant le contenu des visites et ateliers.
  • Quand les musées concoctent des activités « jeune public » seulement pour les scolaires et les centres de loisirs. Ce qui signifie que votre famille et vous pouvez seulement aller faire un tour dans le musée pour regarder les oeuvres et lire les cartels (Waouh !)
  • Quand on voit une maman allaiter  son bébé sur les marches du musée, parce qu’il n’y a même pas de chaise à l’accueil et que cela ne dérange personne… sauf la maman. (On ne veut pas dénoncer mais le  Grand Palais RMN, ne donne pas non plus l’exemple, on a une photo pour preuve.)

 

C'est tellement simple de partager les bonnes idées...Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+