Sur la route du sel (1)

Sur le chemin du retour des vacances, nous avons fait deux haltes consacrées à l’industrie du sel en Franche-Comté.

Première halte à Salins-les-Bains où on extrait du sel depuis le haut Moyen-Âge. Le site est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2009.

Deux formules de visite sont proposées : seulement le musée du sel, ou la visite guidée avec la galerie souterraine, la salle d’évaporation et le musée. C’est cette dernière que nous avons choisie, et que nous recommandons.

La visite commence par une introduction sur les différents types de sel et l’histoire du site. Ensuite, on descend dans la galerie souterraine dont la construction a duré 150 ans.

On y voit la pompe hydraulique qui fonctionne encore car la saumure (eau salée) est utilisée aujourd’hui localement pour les cures thermales et pour saler les routes l’hiver.

On peut goûter la saumure captée à 240 mètres de profondeur : c’est pas bon ! En effet, elle contient 330 grammes de sel par litre d’eau, ce qui est supérieur au taux de sel dans la Mer Morte !

Puis on visite la salle d’évaporation : le climat jurassien ne permettant pas une évaporation naturelle comme dans le bassin méditerranéen, le sel est en effet obtenu en chauffant la saumure dans une grande poêle. Le site conserve la dernière poêle à sel de France, qui fait pas moins de 17 mètres de long.

On y découvre les conditions de travail très difficiles des ouvriers.

Après plus de 1200 ans d’exploitation, le site a définitivement fermé en 1962 car de nouvelles méthodes de conservation des aliments ont entrainé une diminution des besoins en sel.

La visite se termine par une vidéo et par la visite libre du musée du sel.

Un parcours enfant avec des panneaux est disponible dans tous les espaces de la saline.

Une visite-atelier pour les enfants (7-12 ans) est proposée tous les mercredis à 15h45. La visite est suivie d’un atelier d’évaporation de saumure pour voir comment la saline produisait le sel !

Dans l’espace d’exposition temporaire, on découvre “les trésors oubliés de l’expédition Schley” (jusqu’au 30 septembre 2018), un cabinet de curiosités où le visiteur est invité à démêler le vrai du faux (par exemple ci-dessous un oeuf de mammouth : vrai ou faux ?). Des ateliers sont proposés aux enfants (voir agenda sur le site).

Informations pratiques :

Durée de la visite : environ 1 h pour la galerie et la salle d’évaporation. Musée du Sel, environ 30 minutes.

Température de la galerie souterraine : 12°C (prévoir une petite laine).

La galerie souterraine n’est pas accessible avec une poussette (accès par un escalier de 50 marches). Musée accessible en ascenseur (donc poussette) mais pas de table à langer.

Place des Salines, 39110 Salins les Bains
Tél. : +33 (0)3 84 73 10 92

Ouvert tous les jours sauf 25 décembre, 1er janvier et une semaine en janvier.

Horaires des visites selon saison, voir sur le site.

Visite guidée + Musée du Sel
•  Plein tarif : 8 €
•  Famille (2 adultes et 2 enfants et plus) : 21 €
•  Enfant de 13 à 18 ans, étudiant : 4,50 €
•  Enfant de 7 à 12 ans : 4 €
•  Enfant de moins de 7 ans : gratuit
Visite libre du Musée du Sel :
•  Plein tarif : 4 €
•  Tarif réduit : 3,50 €

Bon à savoir : demandez le pass Juramusées (gratuit, valable 2 ans), qui permet de bénéficier du tarif réduit dans les musées participants à partir de la deuxième visite et de la gratuité à la 5e visite.

Conservez votre ticket qui vous donnera droit à une réduction à la Saline royale, et inversement (voir “sur la route du sel 2“).

Les informations pratiques sont celles en vigueur au moment de la publication de l’article. Afin d’éviter toute déconvenue, veuillez vous référer aux informations disponibles sur le site du musée ou au téléphone.

C'est tellement simple de partager les bonnes idées...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+