Visite en famille au Mémorial de Caen

Le Mémorial de Caen est l’un des hauts lieux de l’histoire du XXe siècle. Rigueur et sobriété se lisent sur le grand bâtiment gris. Le hall d’accueil est très vaste. Il dessert les différentes parties du Mémorial et un avion de guerre évoque le voyage dans l’histoire que les visiteurs s’apprêtent à entreprendre.

Nous avons souhaité visiter le Mémorial en famille parce que l’âge de notre enfant s’y prête. Néanmoins, l’histoire de le la seconde guerre mondiale est un sujet sensible. Une halte-garderie gratuite est donc proposée aux familles pour les enfants les plus jeunes.

Nous avons choisi la visite en famille pour découvrir le Mémorial. En attendant la médiatrice, nous parcourons le hall d’accueil et discutons des objets exposés : une voiture de la Croix Rouge, un avion, un canon….

Nous rencontrons la médiatrice qui distribue des écouteurs. La fréquentation du Mémorial est très importante, ces appareils permettent aux enfants de ne pas perdre un mot des explications. Nous débutons la visite en famille par la fin de la première guerre mondiale.

La médiatrice nous entraîne dans la « spirale » de l’histoire. A chaque étape, elle explique les événements politiques et économiques, elle utilise des mots simples, sans être simpliste, afin que les enfants comprennent.

Nous descendons autour d’un globe immense, métaphore de l’histoire qui avance. Les murs s’assombrissent progressivement, à l’instar de la vie politique européenne des années 20.

Nous arrivons à la crise de 29 : la médiatrice réalise le tour de force d’expliquer le principe de la spéculation boursière aux enfants, les parents sont heureux de retenir ces explications pour des discussions ultérieures.

Les enfants comprennent les conséquences du krach boursier grâce aux photographies des populations vivant dans la misère dans les pays occidentaux.

Les murs de la spirale sont maintenant très sombres et le globe teinté de rouge.

La médiatrice évoque alors la montée des populismes en Europe et l’entrée en Guerre des différents pays. La « Blitzkrieg » et la « Drôle de guerre » sont expliquées rapidement. Il s’agit d’une visite en famille, la médiatrice s’attache donc davantage à l’aspect humain qu’à la stratégie belliqueuse.

La médiatrice aborde plus longuement les conséquences de la défaite française en 1940 : le Maréchal Pétain et le culte de la personnalité,

l’occupation allemande et ses conséquences sur la vie quotidienne des français, avec des tickets de rationnement, des chaussures aux semelles en bois,

les dangers des bombardements.

Elle explique la naissance de la résistance à l’occupant nazi et la collaboration.

Elle reste très nuancée et se garde de tout jugement de valeur. Elle laisse la place à la réflexion personnelle grâce à des questions ouvertes.

Nous découvrons ensuite le caractère « mondial » de la guerre grâce à un grand planisphère. Il permet de nommer les autres pays impliqués et d’aborder les événements tels que l’arme nucléaire et la Guerre Froide.

Nous découvrons la partie du Mémorial consacrée à la Shoah. La médiatrice laisse le choix aux familles de visiter quelques minutes une autre partie du musée. Là encore, elle sait trouver les mots pour les enfants, explique la différence entre camps de concentration et d’extermination, évoque la déportation, la discrimination et l’antisémitisme.

Nous achevons la visite en famille avec un véhicule de guerre, peu visible car installé dans un coin du Mémorial. La médiatrice rappelle alors les objectifs de ce grand musée : raconter l’histoire qui précède la guerre et expliquer ses conséquences.

Nous décidons de poursuivre notre visite de manière autonome en parcourant la partie consacrée au débarquement.

Nous achevons la visite du Mémorial avec le bunker situé en sous-sol.

 

Informations pratiques :

Esplanade Général Eisenhower, 14050 Caen

Tél : +33 (0)2 31 06 06 45

Horaires variables selon les périodes : vérifier le planning

Tarif plein : 19,80 €

Tarif réduit : 17,50 €

Moins de 10 ans : gratuit

C'est tellement simple de partager les bonnes idées...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+