un pèlerinage architectural en famille : Notre-Dame du Haut à Ronchamp

Ronchamp, un lieu de pèlerinage chargé d’histoire…

La première mention d’un sanctuaire au sommet de la Colline de Bourlémont date de la fin du XIe siècle. Jusqu’en 1743, cet édifice religieux fut à la fois une église paroissiale et une chapelle de pèlerinage dédiée à la Vierge Marie. Dès la construction de l’église Notre-Dame du Bas au centre du bourg de Ronchamp, l’édifice au sommet de la colline renommée Notre-Dame du Haut ne fut plus qu’une simple chapelle de Pèlerinage. Encore aujourd’hui, deux grands pèlerinages sont célébrés : le 15 août et le 8 septembre.

Des architectes de renom

Les visiteurs viennent à Notre-Dame du Haut certes pour se recueillir et prier la Vierge Marie mais aussi pour découvrir les réalisations de trois grands architectes : Charles Edouard Jeanneret dit Le Corbusier, Jean Prouvé et Renzo Piano.

Le premier architecte à œuvrer sur la Colline de Bourlémont fut Le Corbusier… il y construisit deux maisons (l’abri du pèlerin et la maison du chapelain) inaugurées le 4 avril 1954, une pyramide de la paix (mémorial construit à la demande des habitants de Ronchamp pour commémorer les nombreux soldats tombés lors de la libération de Ronchamp en 1944) et une chapelle à l’architecture si moderne.
La chapelle Notre-Dame du Haut est une œuvre captivante : Le Corbusier a dompté la lumière, le béton, les paysages et les horizons et a transformé cette chapelle en un chef d’œuvre empreint de modernité et d’innovation, absolument déroutant pour 1955 (date d’inauguration de la chapelle) !
La chapelle et 16 autres œuvres de Le Corbusier sont d’ailleurs inscrites sur la liste du Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO depuis juillet 2016.

Puis vint Jean Prouvé qui à la demande de l’Abbé Bolle-Redat (chapelain de 1958 à 2000) réalisa un campanile : un portique à trois cloches (date de construction : 1975).

Et en 2011, Renzo Piano bâtit à la demande des propriétaires, un pavillon d’accueil et un monastère. Ainsi depuis, une communauté de Sœurs Clarisse habite et assure une présence spirituelle sur la Colline.

Cet ensemble architectural se visite toute l’année, en visite libre ou guidée proposée quotidiennement d’avril à octobre. Des visites numériques sont possibles grâce à son smartphone ou sa tablette. Sans télécharger d’application, juste en se connectant au WIFI, le visiteur a accès à deux parcours numériques de visite.

La Colline est un site privilégié des familles. Un jeu numérique La quête de Colombo amusera petits et grands tout au long du parcours de visite habituel. De nombreuses activités familiales ponctuent la programmation culturelle annuelle : chasse aux œufs, jeu d’enquête, ateliers créatifs sur les thématiques du vitrage, de l’architecture ou de l’enluminure.

Et pours les plus jeunes, deux livrets jeux sont mis à disposition : un en lien avec l’histoire du site et un faisant écho à la programmation culturelle.

Sans oublier les services mis à disposition des familles : chauffe biberon, plan à langer, kit bébé avec couches, lingettes…

Renseignements et informations :
Colline Notre-Dame du Haut
13 rue de la chapelle 70250 RONCHAMP
tel : +33 (0)3 84 20 65 13
accueil@collinenotredameduhaut.com
www.collinenotredameduhaut.com

Ouvert toute l’année, sauf le 1er janvier.

Jusqu’au 31 mars 2018: 10h à 17h. Du 1er avril au 14 octobre 2018 : Ouverture au public de 9h à 18h, prolongation jusqu’à 19h du 1er juin au 14 octobre. Du 15 octobre 2018 au 31 mars 2019 : ouverture au public de 10h à 17h.

Adulte : 8 €
Tarif réduit : 6.50€
Etudiant (jusqu’à 30 ans) et carte avantages jeunes : 6 €
Enfant (8 – 17 ans) : 4 €
Accès gratuit pour les enfants moins de 8 ans et aux habitants de la Communauté de Communes Rahin-et-Chérimont (Présentation d’un justificatif obligatoire).

La Chapelle Notre-Dame du Haut est un Musée Joyeux !

C'est tellement simple de partager les bonnes idées...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+