Monstres & Co au Musée en Herbe

La nouvelle exposition du Musée en Herbe nous transporte dans l’univers à la fois kawaii (mignon) et kowaii (effrayant) de Murakami Takashi et autres artistes japonais.

Les petits visiteurs se voient proposer un livret jeu (2 tranches d’âge) qui fait appel à leur sens de l’observation. S’ils remplissent correctement le carnet, un petit cadeau leur est offert à la fin de la visite !

A l’entrée se trouve aussi un livret de visite “pour les grands” avec des informations complémentaires sur les œuvres et quelques énigmes !

Des jeux sont également présents en libre service dans chaque salle : puzzles, jeux d’observation, etc.

En fin de parcours, des mangas sont disponibles pour un moment de lecture.

Nous avons fait une visite en autonomie mais le musée propose de nombreuses activités en famille pour les enfants à partir de 2 ans 1/2.

A travers les oeuvres de Murakami, on découvre les influences multiples du pop art japonais : aussi bien la culture japonaise traditionnelle avec les yôkai (monstres et fantômes) que la culture occidentale, comme Andy Warhol.

On aime :

Le Musée en Herbe trouve généralement un bon équilibre entre le caractère ludique et décontracté de sa programmation et la qualité du contenu : les artistes et les œuvres sont situés dans leur contexte, et dans le cas de cette exposition, on comprend mieux d’où viennent tous les monstres, méchants ou gentils, qui peuplent les dessins animés et mangas japonais.

Conseil : privilégiez les visites le matin à l’ouverture quand il y a moins de monde.

Informations pratiques :

Monstres, Mangas et Murakami, jusqu’au 22 septembre 2019

23, rue de L’Arbre-Sec, 75001 Paris

Tél : +33 (0)1 40 67 97 66

Ouvert tous les jours sauf 1er janvier et 25 décembre de 10h à 19h, le jeudi jusqu’à 21h

Visite libre : 6 euros par personne, gratuit pour les moins de 3 ans

Ateliers, visites animées : voir sur le site

Le Musée en Herbe est un Musée Joyeux !

C'est tellement simple de partager les bonnes idées...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+