Combo Expo/Resto


“On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre. Il faut appâter le client.  Si vous arrivez un dimanche matin à 8h  (vengeance de ses tendres années où c’est lui qui vous réveillait aux aurores le week-end !) pour le lever de son antre à coup de «mon/ma chéri(e), debout, on va à une exposition sur la tapisserie du 16eme siècle avec musique de chambre, pour ensuite terminer dans un nouveau resto sympa où on mange des graines ! Youhou !», il est fort à parier que votre ado ne daignera même pas ouvrir l’œil.

Comme le combo macdo/ciné fonctionne bien, essayez  une entourloupe avec expo/resto, sur un malentendu, ça peut fonctionner!” Jane (Quel art est-il)

Friends only (1)


Il est plus facile de convaincre un ado si la visite se fait dans un mouvement de groupe : des amis qui découvrent la ville, des cousins en visite, retrouver des copains… A plusieurs, les adolescents suivent plus facilement le mouvement : plus cool de faire  une visite à plusieurs que seul(e) avec ses parents…

Le studio 13/16


Le Centre Pompidou est le premier musée en France à avoir cherché la bonne formule pour accueillir au mieux les ados : ils vont adorer le studio 13/16 !
LE STUDIO 13/16 propose des rencontres avec des créateurs en tout genre (musiciens, réalisateurs, «street artistes», designers, stylistes…), des soirées événementielles, des workshops autour de problématiques artistiques et de sujets d’actualité proches de l’univers des 13/16… C’est gratuit et sans réservation les mercredis, samedis et dimanches de 14h à 18h et tous les jours pendant les vacances scolaires.
Le Studio 13/16 est parrainé par Lilian Thuram, ancien footballeur et créateur d’une fondation qui porte son nom et agit en faveur de l’éducation des jeunes contre le racisme.
Adresse : Place Georges-Pompidou, 75004 Paris
Téléphone : 01 44 78 12 33

Surtout pas scolaire !


On est bien d’accord : il faut absolument éviter tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à une visite scolaire, contrainte dans la forme, dans le rythme et dans le contenu. Certes il existe quelques ados qui sont d’emblée passionnés sur l’éclairage que la peinture du XVIIème peut apporter aux récits bibliques, mais, autant le dire tout de suite, ils se comptent sur les doigts d’une main. Le tout est de faire comprendre à son ado, avec subtilité, que son dossier d’histoire des arts ou son exposé y gagneraient beaucoup s’il allait se rendre compte sur place de l’objet du délit et glaner quelques informations…

Mais si l’ado boude parfois les contenus formatés, cela ne l’empêche pas d’apprécier les sujets complexes, les informations  pointues ou les détails les plus fouillés…

Applications


“Cette nouvelle génération est scotchée à son smartphone, il faut donc dénicher l’application du musée, en espérant qu’elle soit sympa ! ici vous retrouverez plus de 340 applications muséales et culturelles en France. Mais les musées sont de plus en plus en pointe avec la technologie, comme par exemple avec l’apparition de la réalité augmentée ou des puces RFID (vous ne savez pas ce que c’est, « oh, t’es trop un boloss! »)”Jane (Quel art est-il)

Museum night fever


Nocturnes, portes ouvertes d’ateliers, Nuits des musées, Nuits Blanches : cherchez les dates ou événements où le musée se découvre de façon insolite ou décalée.

Trouvez aussi les visites-ateliers : avec un photographe par exemple, ou bien un artiste ou un plasticien. Certains musées proposent des ateliers pour adolescents, mais pensez aussi à regarder l’âge indiqué pour les ateliers adultes : certains sont accessibles à partir de  15 ans.

On the road again


En voyage, les adolescents découvrent les musées autrement. Il est plus facile de s’intéresser à la famille Médicis quand on est à Florence, à Vermeer sous le ciel d’Amsterdam ou à n’importe quel peintre chez lui, dans sa maison, son jardin ou son atelier… Sans compter les visites thématiques, par exemple la BD à Bruxelles, qui est présente partout, au musée et dans la rue.

Muséogeeks


Les sites internet des musées peuvent sans risque majeur d’intoxication être fréquentés par les ados. Ils proposent parfois, outre la présentation des collections, des teasers ou des vidéos pour faire découvrir les expositions : un bon levier pour préparer une visite.

On n’oublie pas non plus les films qui plongent dans une époque ou une thématique donnée et qui peuvent aussi être regardés avant une visite de musée.

La plupart des musées ont une page Facebook et un compte Twitter : signalez-le à votre ado pour piquer sa curiosité (et repérer les ateliers et événements).

Musées AA (Approuvés par les Ados)


De nombreuses thématiques sont particulièrement susceptibles d’intéresser les adolescents :
 l’architecture moderne ou contemporaine, le design :  1er étage de la  Cité de l’Architecture à Paris, avec ses maquettes et sa réplique d’appartement Le Corbusier, Musée des Arts décoratifs…

–  l’art contemporain, les performances, le street-art :  Centre Pompidou, Palais de Tokyo, galeries….

– l’ Histoire, la littérature : maisons d’écrivains, châteaux…

– le cinéma, la musique, la BD (les musées ou expositions qui leur sont consacrés sont souvent modernes et ludiques) : musée des Arts ludiques à la Cité de la Mode et du Design, Cité du cinéma, Cité de la Musique, musée de la Bande Dessinée à Bruxelles (moins moderne mais ludique !)…

– les sciences, la technologie, le numérique :  Cité des Sciences (ses expositions voyagent parfois également en Province, renseignez-vous),  musée des Arts et Métiers, musée Electropolis à Mulhouse… Et la Gaîté Lyrique à Paris, incontournable pour l’univers numérique.

Plus d’expos, de musées, de bons plans au jour le jour sur

la page Facebook de Mom’Art

le fil Twitter #AdosMuseo

@MomArtfamille @AC_Berthier

 

Crédits photos et vidéos :

vidéo Greg Frite, Centre Pompidou

Photo studio 13/16 Centre Pompidou


Commentaire

Avant le musée Ados — Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.