Archives de catégorie : Musées

Ave, Musée de Vieux-la-Romaine!

Au musée de Vieux-la-Romaine, on n’y vient pas par hasard. Il faut le chercher, au milieu de la verdure, un peu comme les chocolats de Pâques. Et la surprise de ce musée est toute aussi réjouissante.

C’est par un après-midi pluvieux que nous avons décidé de faire un “petit” voyage dans le temps! Et pas des moindres, car nous allions découvrir la vie de nos ancêtres, les habitants de la ville d’Aregenua, dont les premières traces d’implantation remontent au 1er siècle après Jésus Christ.

L’accueil est chaleureux, et après nous avoir remis un livret jeux dédié au parcours famille, la visite débute par un film d’une dizaine de minutes expliquant le site. Nous passons ensuite dans le cœur de l’exposition permanente. Celle ci s’organise au cœur d’un bâtiment clair. On est loin de l’image terne et poussiéreuse de l’archéologie. Pas de concept élitiste, on découvre la vie des habitants au fils des salles: La déco avec les statues et mosaïques, les maisons, les objets utilisés pour les soins du corps ou des loisirs (jeux..).

IMG_20150728_145147

L’aspect ludique ne s’arrête pas au seul livret-jeux. Au sein de l’exposition, de nombreux éléments se trouvent à toucher, à expérimenter. Grand moustique a ainsi pu ouvrir une serrure romaine par retrait, ou écrire son prénom à la façon gallo-romaine.

 

Découverte de la serrure romaine par retrait

Découverte de la serrure romaine par retrait

 

Puis la visite se poursuit avec la découverte de l’archéologie de manière plus scientifique. Comment déterminer l’âge d’un vestige, par quel procédés? Tout est clairement expliqué et les petits exercices permettent de mettre en pratique et de mieux comprendre.

 

Ecrire son prénom en gallo-romain

Ecrire son prénom en gallo-romain

 

Puis nous avons visité l’exposition temporaire, Avé Bande Dessinée, la BD raconte l’antiquité.Grand moustique a découvert la BD antique et élargi son répertoire, ce qui change un peu des schtroumpfs. La muséographie a conquis les petits comme les grands. Très aérée et actuelle, avec un petit côté pop et décalé. Nous avons pu profité de toute l’exposition tranquillement, même si cette dernière n’était pas vraiment destinée à l’âge de p’tit bretzel. Ce fut le cas grâce à la bulle dédiée aux enfants. Tout comme le reste du musée, cette bulle à l’image d’une bulle de BD a été pensée de manière cosy et colorée. Outre les BD qui étaient mises à disposition pour la lecture, des jeux se trouvaient à hauteur d’enfants et en autonomie. Mémory, dominos, coloriages… un vrai bonheur.

La bulle des enfants

La bulle des enfants

 

Entre planches agrandies, dessins, archives et vidéos, la “petite” exposition est très riche. Même les grands (papa et maman) se sont amusés, avec un jeu de QCM très drôle, mettant à l’épreuve nos connaissances.

Un jeu pour les plus grands!

Un jeu pour les plus grands!

C'est la réponse 3 nan?

Par qui est tué Ulysse? C’est la réponse 3 nan?

 

Il est certain que la découverte de ce musée ne sera pas notre dernière visite, tant il est riche et ludique. Des ateliers sont proposés tout au long de l’année, et les enfants ont une place de choix (concours de dessin pour les 6-11 ans jusqu’au 25 octobre, bande dessinée créée par des élèves de 3eme..)

Musée de Vieux-la-Romaine
13, chemin Haussé
14930 Vieux
Tél. 02 31 71 10 20
Site www.vieuxlaromaine.fr

Le centre Pompidou Metz!

En transit vers l’Alsace, il nous fallait enfin découvrir ce musée ! D’emblée, son architecture a plu aux enfants et aux grands, entre vaisseau futuriste et coque de bateau retournée. Dès l’entrée, bonne nouvelle, le musée prête gratuitement des poussettes. P’tit bretzel s’installe dans son bolide et en avant.

IMG_20150710_101515

Tu vois quoi? _”une piscine” _”du bleu” _”moi des carreaux de salle de bain!” Simon Hantaï, Tabula, 1974

Le centre Pompidou-Metz est une succursale de son grand frère parisien. Il n’y a donc pas d’expositions permanentes. Direction l’exposition « Phares », au rez-de-chaussée. Au programme : des œuvres monumentales. Pas de livret jeux pour accompagner nos muséotesteurs, mais les œuvres sont largement documentées sur les murs qui les jouxtent, et de petits panneaux proposent des questions éducatives à la portée des enfants plus grands. Les grandes toiles nous interpellent, le rapport d’échelle entre les toiles et les corps est immédiat. On peut se sentir tout petit devant une toile, par son exécution ou son thème, là il en était question physiquement.

IMG_20150710_101539

Grand moustique tout riquiqui devant les toiles de Delaunay!

IMG_20150710_102708

Joan Mitchell, La Grande Vallée XIV, 1983

Au premier étage, nous découvrons l’exposition Warhol Velvet Underground. Les enfants ont été impressionnés par le décor, les murs étant recouvert de papier alu, et nous de découvrir une autre facette de Warhol qui change des boites Campbell. Les deux loustiques auraient pu rester des heures à regarder les sacs s’envoler et retomber. Un peu difficile de retenir les enfants de se lover dans le grand sofa, mais un petit tour de danse dans la grande salle avec les vidéos et hop, direction l’étage supérieur et Tania Mouraud. Malheureusement, les enfants et nous même n’avons pas accroché à l’expo. Le livret jeux n’était pas vraiment adapté à mon six ans… voir même à nous !

IMG_20150710_122807

Joues la comme Andy!

Au dernier étage, l’exposition. Maman a été très contente de voir en vrai et de partager des œuvres et artistes très appréciés et vu tout au long de sa scolarité, tel Francis Bacon ou Giacometti.

Le musée en lui-même est aéré et agréable. On déambule très facilement avec la poussette et les deux escaliers translucides ont plu aux petits. Il est indiqué que les médiateurs munis d’un macaron sont là pour répondre à nos questions, et les gardiens des salles sont souriants. Le petit plus : une table à langer à disposition est placée dans les toilettes… mixtes ! On adore le partage des tâches !

IMG_20150710_111911

Céléste Boursier-Mougenot, Clinamen V.2, notre coup de coeur!

Un petit tour par la boutique pour prendre le catalogue de l’exposition « Phares » et nous voilà reparti vers d’autres aventures muséales.

Le Musée Matisse : une histoire de générosités

 « Une vie entière à mettre de l’ordre dans un esprit naturellement chaotique pour enfin pouvoir chanter comme l’enfant selon les élans de son cœur. » Henri Matisse un atelier VITRAIL

Le musée Matisse a été créé par l’artiste lui-même, en 1952, dans la ville où il a vu le jour le 31 décembre 1869. Des œuvres de jeunesse aux gouaches découpées, le parcours à travers cette collection est un cheminement dans la couleur, la somptuosité des matières, la beauté des modèles, la joie de vivre et la passion du dessin. Quatre ans plus tard, le peintre abstrait géométrique Auguste Herbin enrichit à son tour le musée d’une conséquente donation, qui emmène le spectateur dans une des histoires les plus passionnantes et colorées de l’abstraction. En 1982, le musée est installé au Palais Fénelon, ancienne résidence des Archevêques de Cambrai construite à la fin du XVIIIe siècle par l’architecte Théodore Brongniart. Situées entre cour et jardin, les salles baignées de lumière sont ouvertes sur un très beau parc à la française planté de tilleuls centenaires. En 2002, après 4 ans de travaux de rénovation et d’agrandissement, le musée rouvre ses portes agrémenté d’une importante donation de 27 livres illustrés d’estampes réalisés par Tériade avec les plus prestigieux artistes du XXe siècle (Chagall, Matisse, Miró, Laurens, Léger, Picasso, Giacometti, Rouault et Le Corbusier). A cette collection s’ajoute en 2007 un ensemble exceptionnel d’œuvres d’art moderne ayant appartenu à Tériade : autour de la salle à manger de la villa Natacha, décorée pour Tériade par Matisse d’un vitrail et d’une céramique monumentale, le musée présente un ensemble de peintures et de sculptures de Giacometti, Chagall, Rouault, Léger, Laurens, Picasso et Miró. Le musée possède également 43 œuvres de Marcel Gromaire, 97 œuvres photographiques et une collection de 172 œuvres contemporaines.

Une atmosphère familiale, chaleureuse et accueillante

Un atelier MIRO

Tapis, fleurs fraîches, canapés moelleux, belle lumière, outils pédagogiques dans les salles… Tout est pensé pour donner à ce lieu une atmosphère familiale, chaleureuse et accueillante. Le musée propose de nombreux services et facilités à ses visiteurs : parking pour autocars et voitures, mise à disposition de poussettes, de carnet à dessins et de crayons de couleurs, table à langer, four à micro-ondes pour réchauffer les biberons et les petits pots dans le petit café en libre service où il est également possible d’apporter son pique-nique. Le parc qui descend en pente douce sur une pièce d’eau entourée d’arbres et d’arbustes d’essences variées est fermé et sécurisé, ce qui permet aux enfants d’y jouer en toute sécurité et aux familles de pique-niquer en toute quiétude. Le musée est équipé d’ascenseurs et est entièrement accessible aux personnes handicapées (accès autorisé en voiture par le parc).

Une vraie rencontre avec l’art

Lu dans le livre d'or

L’offre culturelle et éducative du musée Matisse est déclinée par tranches d’âge et par types de publics : le service de médiation culturelle élabore en permanence de nouvelles activités (visites, stages, ateliers…) spécialement conçues pour les enfants, les adolescents et les familles.

L’une des vocations essentielles du musée est de mettre l’art à la portée de tous, en développant des outils de médiation constamment renouvelés. La large gamme d’animations proposées s’appuie sur les œuvres exposées, qu’elles soient dans les collections permanentes ou dans les expositions temporaires.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les visites et ateliers sont menés par des professionnels qualifiés, plasticiens, historiens de l’art et… pédagogues ! Nos outils et méthodes pédagogiques sont spécialement conçus et pensés pour les enfants à partir de 4 ans. Nos animations sont composées de visites interactives avec ateliers de pratique artistique ou de visites actives avec valises pédagogiques. Le caractère monographique de nos collections rend possible une vraie rencontre avec l’œuvre d’un artiste.

Quels objectifs ? Les médiateurs animent des visites actives et ludiques afin de stimuler la curiosité et la familiarité de l’enfant vis-à-vis des œuvres et des artistes. Nous cherchons à susciter des émotions artistiques, à sensibiliser à la lecture d’une œuvre, à apprendre à regarder en développant des capacités d’observation, d’analyse et d’expression ainsi qu’un jugement critique et un regard averti sur les œuvres. Nous privilégions l’approche sensible et plaisante en initiant à la pratique d’une véritable activité créatrice. L’objectif final est de donner envie à l’enfant de développer une vie culturelle personnelle.

La table d'activités HERBIN

Quelques exemples de stages de pratique artistique pour ados et d’ateliers de pratique artistique pour enfants :

  • Viens t’a(musée) au musée ! / Le mercredi et le samedi de 14h30 à 16h30.

Ces ateliers fonctionnent par cycles de 3 ou 4 séances. Ils explorent des thèmes variés tout en restant en lien direct avec les collections et expositions présentées au musée. Les enfants réalisent des expériences plastiques et/ou une production différente à chaque séance. Quelques exemples de thèmes : « Le mail art : un atelier complètement timbré ! », « Le Land Art, ou comment créer avec et dans la nature », « Icare, Apollon, Daphné et la sirène : une promenade dans l’antiquité »

  • Les goûters d’anniversaire / Le mercredi et le samedi de 14h30 à 16h30.

Atelier de pratique artistique mené par un médiateur du musée, suivi d’un goûter, fourni et servi par les parents, dans le petit café du musée. Plusieurs thèmes sont proposés et des cartons d’invitation ainsi que des petits cadeaux sont fournis par le musée ! Liste des thèmes (nous consulter pour les descriptions détaillées) : “Portrait fauve” (autour de Matisse), “Le livre du père Ubu” (autour de Miró), “Découper à vif dans la couleur” (autour de Matisse), “Le grand livre du cirque” (autour de Matisse, Chagall, Léger et Rouault), “De la maquette au vitrail” (autour de Herbin).

  • Les récré-artistes / Le dimanche de 14h30 à 16h30.

Ateliers de peinture, dessin, sculpture et gravure, proposés autour des collections et expositions présentées au musée. Le thème de l’atelier se décide le jour même, en fonction du nombre et de l’âge des enfants présents mais surtout de leurs envies créatrices ! Une visite commentée pour adultes est proposée aux mêmes horaires.

Le valise pédagogique Gravure et estampes

  • Les ateliers vacances / Tous les jours pendant les vacances scolaires de la zone B, sauf le mardi, 10h30-12h30 et 14h30-16h30.

Les ateliers et stages d’expression plastique proposés pendant les vacances scolaires sont les plus fréquentés, ils affichent complet plusieurs semaines à l’avance (pensez à réserver !). De nouveaux ateliers sont proposés chaque jour, autour d’une thématique commune à une période de vacances, ce qui permet aux enfants de les fréquenter à la semaine ou à la séance. Une visite commentée pour adultes est proposée l’après-midi aux mêmes horaires.

Plus d’infos sur les programmes sur http://museematisse.lenord.fr, rubrique « activités et publics ».

Adresse : Palais Fénelon, place du Commandant Richez, BP 70056, 59360 Le Cateau-Cambrésis. Téléphone : +33 (0)3 59 73 38 00.

Renseignements et réservations activités pour individuels au +33 (0)3 59 73 38 06.

Renseignements et réservations activités pour les groupes au +33 (0)3 59 73 38 03 / reservations.museematisse@cg59.fr

Le Musée Matisse est un Musée Joyeux !

Pronto ! La Napoli Box du musée Fabre

La Napoli Box : une mallette pleine de surprises pour une plongée en famille dans la peinture Napolitaine

Adaptée à une visite en famille avec des enfants de 2 à 12 ans, la Napoli Box est disponible en location à la billetterie du musée pendant toute la durée de l’exposition « l’Âge d’or de la peinture à Naples » du 20 juin au 11 octobre 2015. (3 euros en plus du billet d’entrée).

NapoliBox

C’est Polichinelle, personnage haut en couleur tout droit sorti des théâtres napolitains, qui vous conduira dans l’exposition qui fait honneur à sa ville et au grand foyer artistique qu’elle a été au 17ème siècle. Dans la Napoli Box, 7 petites pochettes vous attendent pour autant d’activités à réaliser en famille devant 7 œuvres choisies de l’exposition.

P1130302

Un livret permet au parent ou à l’adulte de se repérer, et de lire, sous forme d’histoire, le récit de Polichinelle.

P1130297
Au programme : une fois le masque de polichinelle bien ajusté sur les frimousses des petits visiteurs, l’aventure napolitaine peu commencer ! Se repérer dans la ville, faire ses courses parmi les délicieux mets du sud de l’Italie, construire une loggia, s’essayer à l’autoportrait, découvrir un volcan capricieux etc…

Les grands frères et grandes sœurs pourront faire les activités avec les plus petits mais aussi gagner en autonomie avec le livret jeux. Conçu pour des enfants plus âgés et déjà lecteurs, il propose le même parcours que la Napoli Box. Il est donné gratuitement à l’accueil du musée et téléchargeable sur le site internet.

Le Musée Fabre est un Musée Joyeux !

Dernière minute ! Faites participer vos enfants à une performance au Centre Pompidou

Fanny Torres

FAITES PARTICIPER VOS ENFANTS À UNE PERFORMANCE AU CENTRE POMPIDOU !

Cette année, le Nouveau Festival du Centre Pompidou s’intéresse au thème du jeu. Dans ce cadre, l’artiste Fanny Torres invite 15 enfants, âgés de 10 à 14 ans, à être les acteurs d’une performance ludique et participative : «Unanimement démarqués».

Rejoignez-nous pour cette expérience unique et découvrez la création artistique sous un tout autre angle, en famille!

Attention, la présence des enfants accompagnés de leurs parents est indispensable pour que la performance ait lieu. Aussi, avant toute inscription, merci de vous assurer que vous êtes disponibles à ces deux dates:
– le mercredi 17 juin de 15h à 17h pour préparer la performance avec l’artiste
– le samedi 20 juin de 16h à 19h pour la performance (plusieurs temps de relâche sont prévus mais une présence en continu sur l’après-midi est impérative)

Inscription obligatoire avant lundi 15 juin
Inscrivez-vous vite par téléphone auprès de Laura Faujour au 01 44 78 12 07
du lundi au vendredi de 10h à 18h. N’hésitez pas à laisser un message le week-end, nous vous rappellerons le lundi.
Performance « Unanimement démarqués »

Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou

Place George Pompidou

75004 Paris

Metro Rambuteau / Hôtel de Ville

La Maison familiale d’Henri Matisse : découvrir l’enfance du peintre en Picardie.

 

La_façade_de_la_Maison_familiale_du_temps_des_Matisse.-2Façade de la Maison Matisse

 

La Maison familiale est le lieu d’évocation de la jeunesse de Matisse. L’histoire locale et l’enfance de l’artiste y sont présentées à travers une exposition permanente sur l’activité textile et le mobilier du peintre. Au sein de la graineterie, un parcours sur la graine et l’ancienne salle des machines permettent de découvrir l’activité de ses parents Anna et Hyppolite.

Au rez-de-chaussée de la Maison sont présentées quatre expositions temporaires par an, qui font la part belle aux artistes de la région !
Enfin, pour clôre la visite, le circuit « Sur les Pas de Matisse » invite les visiteurs à marcher dans la ville, sur les traces de Matisse, à la découverte de huit sites patrimoniaux.
Les ateliers créatifs et artistiques

???????????????????????
De 6 à 36 mois, les tout-petits sont accueillis chaque premier samedi du mois pour une séance de découvertes créatives et sensorielles.
Des ateliers créatifs destinés aux enfants de 4 à 12 ans, sont proposés toute l’année, le mercredi : à la rencontre des peintres célèbres, à la découverte des différentes techniques artistiques, les enfants réalisent de belles œuvres colorées et s’initient à l’art dans une ambiance complice.
Il est également possible de fêter son anniversaire au musée, avec, au programme, une après-midi de jeux et de découvertes, et la réalisation d’un objet spécialement customisé.
Pour les scolaires, une large gamme d’ateliers, sur les thèmes de Matisse et de la nature est au choix dans notre guide pédagogique actualisé à chaque rentrée.
Enfin, les adultes ne sont pas oubliés, avec des ateliers artistiques chaque dernier dimanche du mois.

A la découverte de l'art...
Spécial enfants

Les audioguides sont disponibles en version adulte et enfant, et en trois langues. Dès le mois de juillet 2015, les enfants seront accueillis avec un sac plein d’accessoires et de petits jeux, et une fiche d’activités à compléter. Un nécessaire d’artiste sera mis à leur disposition, et un diplôme récompensera les graines d’artistes à la fin de la visite !

Maison familiale d’Henri Matisse
26, rue du Château – 02110 – Bohain-en-Vermandois
tel : 09.64.43.84.63

La Maison familiale d’Henri Matisse est un Musée Joyeux !

Immersion au temps des Romains au Musée Arles Antique

Musée archéologique d'Arles

Coup de cœur pour le musée départemental Arles Antique, qui propose une approche du patrimoine antique claire et pédagogique !

musée arles 013

Aller au musée Arles Antique, c’est se plonger dans la vie au temps des Romains. Ca tombe bien, Juliette et Hippolyte, 11 ans, sont en plein dedans au collège en ce moment. Dans le livre d’Histoire d’Hippolyte, la statue présumée de César, qui se trouve à Arles…

Tiens, tiens, si nous allions vérifier?  Et puis il paraît qu’on a retrouvé un bateau romain dans le Rhône… Comment on a fait pour le repêcher? Et il y avait un trésor?

Après une heure et demie dans le musée, nous n’avons pas été déçus. Grâce à de très belles maquettes et à des explications claires, nous connaissons tout, ou presque, sur les arènes, le théâtre, le stade, le forum et la vie quotidienne des Romains.

musée arles 011

Et le bateau?  Non seulement nous l’avons vu, impressionnante barge de presque 50 mètres de long, mais nous avons aussi vu une vidéo passionnante qui explique le travail des plongeurs pour aller le récupérer, puis le traitement du bois pour qu’il se conserve et enfin la construction d’une aile dans le musée pour l’accueillir. Et le trésor était bien là : des dizaines d’objets récupérés eux aussi en parfait état au fond du Rhône. Car, comme nous l’avons appris, la vase conserve…

musée arles 009

Le Musée départemental Arles Antique propose également des ateliers et stages pour les enfants et les adultes, et il n’oublie pas les adolescents. Et son architecture moderne, agréable et lumineuse, est parfaitement accessible aux poussettes… et aux fauteuils !

Alors VENI, VEDI, VINCI… a dit Hippolyte.

Musée départemental Arles Antique

Avenue 1ere division de la France libre, presqu’île du cirque romain, 13635 Arles cedex
Tél : +33 (0)4 13 31 51 03

Vers le site du musée :

 http://www.arles-antique.cg13.fr/mdaa_cg13/root/index.htm

Télécharger les informations pratiques

 http://www.arles-antique.cg13.fr/mdaa_cg13/docs/infos_pratiques_2015.pdf

Chagall, une rétrospective 1908 – 1985, Musée des Beaux-Arts de Bruxelles

Chagall

Chagall est l’un de mes peintres favoris ; une bonne partie de son œuvre est relativement accessible aux enfants, tant par son usage intense et grandiose des couleurs, l’imaginaire et l’onirisme omniprésent, la poésie profonde, que par ses thèmes (le cirque, les animaux, Paris,…) Certains spécialistes définissent son œuvre comme du chromatisme onirique.

Chagall, par la multitude des influences, le brassage des cultures (juive, russe et parisienne) et des religions qu’il exprime dans son art dépeint un hymne à la paix, plaidant pour le partage de valeurs universelles, à travers les différences et les événements tragiques. Son œuvre est un message d’espérance et de foi.

« Si toute vie va inévitablement vers sa fin, nous devons durant la nôtre, la colorier avec nos couleurs d’amour et d’espoir. »

L’exposition exceptionnelle rassemble plus de 200 œuvres et offre un aperçu global de toute la carrière du peintre, mais aussi de l’histoire, car Chagall a vécu presque un siècle. Elle s’organise selon les thématiques chronologiques d’une vie marquée par l’exil et l’émigration : du “shtetl”, village réservé aux juifs en Europe de l’Est au sud de la France, en passant par Paris, l’exil aux Etats-Unis, etc.

Avec les enfants, certains thèmes seront plus accessibles que d’autres.

Par exemple, les gouaches consacrées à l’illustration des Fables de la Fontaine sont joyeuses et insouciantes : La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Bœuf (1927), Deux pigeons s’aimaient d’amour tendre (1925), ou encore Le chat et les deux moineaux (1926).

g053_final_large@2x

La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf

g317_final_ok_large@2x

Deux pigeons s’aimaient d’amour tendre

Ou encore, les tableaux consacrés à Paris, comme La Tour Eiffel  (aquarelle, gouache et huile sur papier, 1927) ou Le rêve (Huile sur toile, 1927. Musée d’Art Moderne, Paris) ; ou ceux qui ont pour thème le cirque.

chagall_11110_final_1_large@2x

La Tour Eiffel

« Mon cirque se joue dans le ciel, il se joue dans les nuages parmi les chaises, il se joue dans la fenêtre où se reflète la lumière. »

Sur le site dédié à l’exposition, on peut voir la même succession de thèmes, et en cliquant sur une image, on a accès aux représentations des œuvres.

Les premières œuvres russes et le voyage à ParisParisLe retour en RussieLe Théâtre juif de MoscouLe nouveau départ en FranceLes Fables de La FontaineDes vents de guerreUne patrie retrouvéeMusique et théâtre.

En parallèle, Educateam, le service éducatif et culturel des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, propose des visites guidées pour les enfants, ainsi que des ateliers.

A la fin de l’exposition, nous avons acheté deux ouvrages pour enfant à la librairie :

Unknown-4

Le Petit Chagall de Catherine de Duve, 2014, Kate’Art Editions.

Il s’agit d’un livret de jeux et d’analyse ludique des œuvres de Chagall, explorées sous l’angle du jeu.

Unknown-5

Les fables de La Fontaine illustrées par Chagall, 2003, Ed. Réunion des Musées Nationaux

Les + : audioguides au programme adapté pour les enfants (en français et en néerlandais); gratuité pour les enfants.

Les – : quelques excès de zèle de la part des surveillants (quand un enfant pose sa main sur un mur  par exemple) ; aucun support ou documentation pédagogique sur le site à l’attention des enfants ; et comme toujours dans la disposition muséale classique, les œuvres sont exposées à hauteur d’adulte – pour qu’un enfant puisse bien la voir, il faut donc le porter.

Jusqu’au 18 juin 2015

Bruxelles – Musées royaux des Beaux-Arts

Rue de la Régence 3, 1000 Bruxelles, Belgique

Voir aussi l’article Chagall : des livres pour enfants.

Le Musée des Instruments de Musique (Bruxelles)

bruxelles-le-mim-visoterra-30135

Installé depuis 2000 d’une part dans les anciens magasins Old England, l’un des plus beaux bâtiments Art Nouveau de Bruxelles (conçu en 1899 par l’architecte Paul Saintenoy), d’autre part dans un bâtiment  néoclassique, le Musée des Instruments de Musique (MIM) trône sur le Mont des Arts de Bruxelles.

La collection du musée, comptant plus de 8.000 instruments, est l’une des plus riches et des plus diversifiées au monde,  dont plus de 1.200 sont exposés dans les salles du musée.

Toute la scénographie repose sur la mise en lumière des instruments et la sonorité, comme le confirme le slogan du musée : « vous allez voir ce que vous allez entendre ». Le support audio se résume à un casque à infrarouges qui permet d’écouter quelques 200 extraits musicaux.

Toutefois, si la visite  du musée est passionnante en ce qui concerne son patrimoine exceptionnel de même que le bâtiment lui-même, l’accompagnement interactif est peu développé, tout comme les supports pédagogiques, relativement inexistants.

L’espace au premier étage est consacré aux « Traditions dans le monde » (instruments d’Europe, mais aussi d’Asie, d’Afrique). Le second étage a pour thème la « Musique savante occidentale » (de l’Antiquité au 19ème siècle). Au sous-sol, « Musicus mechanicus » rassemble les collections mécaniques, électriques et électroniques.

Tout au long de l’année, le musée propose diverses activités, des concerts, des ateliers et des stages pour enfants. Un restaurant donne accès à la terrasse qui offre un très beau panorama sur le centre historique de Bruxelles.

Sur le site, un accès aux collections virtuelles, de même qu’un instrument mis en valeur chaque mois. Chaque famille d’instrument est rassemblée dans « les collections », sous forme de listes, couplées à très peu d’information. Même si l’histoire du MIM est liée à celle du conservatoire et que la dimension recherche et scientifique est présente (notamment grâce à l’importante bibliothèque), on sent que la mission pédagogique envers les visiteurs – et plus encore envers les enfants – n’est pas très développée voire délaissée.

Les + : la terrasse du restaurant offrant une très belle vue sur Bruxelles, la diversité des instruments, le cadre architectural

Les – : interdiction de photographier, pas de supports pédagogiques, un accueil moyen, désuétude des casques

instruments_04

instruments_06

MIM – Musée des Instruments de Musique 

Montagne de la Cour 2, 1000 Bruxelles

Source photos: Site du MIM

Petits bonheurs à partager en famille au musée Bonnard

L’équipe de médiatrices du musée Bonnard, Anne et Fanny, propose toute l’année des ateliers pour les enfants en individuel (P’tits Bonnard pour les 3-5 ans, Mercredis de Bonnard, Atelier 3G des vacances et Anniversaires au musée pour les 6-12 ans) et également pour les familles.

P1020428

L’Atelier 3 G-énérations est une visite-atelier d’une heure trente qui permet aux enfants, parents et grands-parents de regarder autrement, regarder avec des yeux d’enfants, de faire ensemble et d’échanger entre générations.

Une activité en extérieur est également proposée, c’est Le Carnet de voyage, véritable journal de route illustré, sur les pas de Bonnard au Cannet… Cette invitation au voyage, exploration d’une terre inconnue ou tout autre voyage initiatique, est ici centrée autour des paysages qui ont inspiré Bonnard. Cette promenade culturelle au détour des sentiers permet aux familles de capturer la diversité des essences méditerranéennes et la beauté des lieux par le croquis, le dessin ou la photo, qui peuvent être enrichis de textes annotés.

Le musée propose également des Visites contées d’une heure durant les vacances scolaires au cœur des œuvres exposées. Au fil du récit de la conteuse, petits et grands arrivent à percer quelques-uns des secrets des toiles de Bonnard…

P1040710

Enfin les familles qui visitent le musée en autonomie ne sont pas oubliées ! Des fiches-jeux gratuites leur sont proposées à l’accueil ainsi que le téléchargement gratuit (sur iPhone/Android ou 1€ à la location) d’un audioguide (application GUIDIGO) spécialement conçu pour les enfants de 8 à 12 ans ! Une quinzaine d’œuvres sont commentées de manière adaptée et sont accompagnées de questions et jeux. Après chaque commentaire, l’enfant peut répondre à une question ou réaliser un petit jeu interactif afin de récolter des indices et des objets et résoudre l’enquête mystère. Après sa résolution, les objets récoltés s’affichent en réalité augmentée pour permettre aux enf­ants de se photographier de manière ludique et amusante.

audioguide_les_collections

cocarde

Môm’Art est fière de compter Le Musée Bonnard parmi les Musées Joyeux !

Musée Bonnard

16 Boulevard Sadi Carnot, 06110 Le Cannet
04 93 94 06 06