Découvrir le passé en s’amusant à l’Espace gallo-romain d’Ath

L’Espace gallo-romain d’Ath est l’écrin de deux grandes embarcations d’époque romaine découvertes en 1975 lors de fouilles du site de Pommeroeul, agglomération située au croisement de la chaussée romaine Bavay-Blicquy et de la rivière La Haine.

Le musée “laisse parler” les objets, sans simplification outrancière, en distinguant clairement les pièces authentiques des reconstitutions. L’objet est expliqué, animé, … au moyen de techniques utilisant l’interactivité, l’image, le dessin, la maquette ou encore le texte.

Les familles pourront profiter de ce parcours ludique à leur rythme, mais également des nouveaux « labos-archéo » à la découverte de thématiques précises (le bois, l’écriture, la mode…).

Equipe de l’Espace gallo-romain

L’Espace gallo-romain a ouvert ses portes en 1997 et son équipe est toujours aussi enthousiaste. Elle est composée de deux archéologues qui vous proposent notamment des expositions temporaires qui éveilleront votre curiosité et vous étonneront. Une responsable pédagogique est secondée par des guides spécialisés et expérimentés. Le personnel d’accueil y est souriant et la cellule comm’ vous tient au courant via internet et Facebook. Quant au personnel d’entretien, il manie le balai plus rapidement que son ombre.

Leur leitmotiv ?  “Découvrir le passé en s’amusant”.

Informations pratiques :

Adresse : Rue de Nazareth, 2 – 7800 Ath, Belgique

Téléphone : +32 (0)68/68 13 20

Adulte : 6 €   (+ 60 ans : 5,50 €)
Etudiant, enseignant, PMR : 5 €
Ticket famille (à partir de 3 pers.) : 14 €
Moins de 5 ans : gratuit.

Site : http://www.espacegalloromain.be/

L’Espace gallo-romain d’Ath est un Musée Joyeux !

 

2 réflexions sur « Découvrir le passé en s’amusant à l’Espace gallo-romain d’Ath »

  1. DOHY Philippe

    Bonjour, Athois, maintenant à Paris, j’ai passé mes premières années, jusqu’à l’âge de sept ans environ, au 11, rue de Nazareth. J’allais tôt au Conservatoire, puisque j’y fis deux ans de solfège et un an de violon. Savez-vous quand ce Conservatoire a fermé, et ce qu’il y eut à sa place avant que vous n’y ouvriez la vôtre ? Et, plus difficile, où pourrais-je éventuellement, retrouver la liste de ses professeurs de violon ? Merci !

  2. Môm'Art Auteur de l’article

    Bonjour, Il nous semble que vous devriez plutôt adresser votre demande à la mairie d’Ath. Cordialement, Môm’Art

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.