Archives par étiquette : Art contemporain en famille

L’art contemporain avec Lafayette Anticipations

La Fondation Lafayette Anticipations a ouvert ses portes en 2018 au cœur du Marais. C’est un lieu dédié au travail des artistes contemporains et à la production de leurs œuvres, grâce à son atelier in situ.

Nous avons fait la visite LArchi, qui est centrée autour du projet architectural de Rem Koolhaas qui a dirigé la rénovation et la transformation de cet ancien entrepôt. Le bâtiment étant dans un secteur protégé, l’architecte a dû conserver les façades et les principaux éléments architecturaux intérieurs. Aussi on remarque à peine la présence de la Fondation dans cette petite rue.

Et on est loin d’imaginer les espaces intérieurs.

Au cours de la visite, nous avons pu accéder à l’atelier de production au sous-sol (qui contient du matériel de folie !!) et à tous les espaces d’exposition, et le médiateur a commenté certaines œuvres. Avec le même billet, on a accès librement à l’exposition temporaire, où se trouvent des médiateurs qui apportent un éclairage (bienvenu) sur les œuvres exposées.

J’attends avec impatience la prochaine expo de la designeuse Hella Jongerius où la fondation sera transformée en une grande fabrique de tissu, avec des créations pendant tout le temps de l’exposition (à partir du 7 juin).

D’autres types de visites existent : visite commentée de l’expo, en nocturne, avec l’équipe de la Fondation, et bien sûr, en famille.

La visite pLAy ! est destinée aux enfants de 7 à 12 ans accompagnés d’un adulte.

Il existe également des ateliers que nous n’avons pas testés mais qui sont bien tentants.

Au rez-de-chaussée se trouve également un atelier pour tout public (individuel ou en famille) en lien avec le thème de l’exposition temporaire. Au moment de notre visite la risographie. Non, ce n’est pas de la sculpture sur grain de riz mais un procédé d’impression de bonne qualité à faible coût. Nous ne l’avons pas testé mais a priori le format devrait plaire aux ados.

N’oubliez pas de télécharger ReBond – Lafayette Anticipations, l’application qui donne la parole aux artistes !

Le rez-de-chaussée de la Fondation, le café-restaurant et la boutique sont en accès libre.

Casiers pour déposer manteaux et objets, espaces accessibles avec ascenseur, pas de table à langer.

Informations pratiques :

9 rue Plâtre, 75004 Paris

Tél + 33 (0)1 57 40 64 17

En période d’exposition
Ouvert lundi, mercredi, samedi et dimanche de 11h à 19h, jeudi, vendredi de 11h à 21h. Fermé le mardi

En période d’interlude

Ouvert tous les jours sauf le mardi de 11h à 19h30

Expositions : entrée libre
Evénements, ateliers : entre 5 et 15 €

Monstres & Co au Musée en Herbe

La nouvelle exposition du Musée en Herbe nous transporte dans l’univers à la fois kawaii (mignon) et kowaii (effrayant) de Murakami Takashi et autres artistes japonais.

Les petits visiteurs se voient proposer un livret jeu (2 tranches d’âge) qui fait appel à leur sens de l’observation. S’ils remplissent correctement le carnet, un petit cadeau leur est offert à la fin de la visite !

A l’entrée se trouve aussi un livret de visite “pour les grands” avec des informations complémentaires sur les œuvres et quelques énigmes !

Des jeux sont également présents en libre service dans chaque salle : puzzles, jeux d’observation, etc.

En fin de parcours, des mangas sont disponibles pour un moment de lecture.

Nous avons fait une visite en autonomie mais le musée propose de nombreuses activités en famille pour les enfants à partir de 2 ans 1/2.

A travers les oeuvres de Murakami, on découvre les influences multiples du pop art japonais : aussi bien la culture japonaise traditionnelle avec les yôkai (monstres et fantômes) que la culture occidentale, comme Andy Warhol.

On aime :

Le Musée en Herbe trouve généralement un bon équilibre entre le caractère ludique et décontracté de sa programmation et la qualité du contenu : les artistes et les œuvres sont situés dans leur contexte, et dans le cas de cette exposition, on comprend mieux d’où viennent tous les monstres, méchants ou gentils, qui peuplent les dessins animés et mangas japonais.

Conseil : privilégiez les visites le matin à l’ouverture quand il y a moins de monde.

Informations pratiques :

Monstres, Mangas et Murakami, jusqu’au 22 septembre 2019

23, rue de L’Arbre-Sec, 75001 Paris

Tél : +33 (0)1 40 67 97 66

Ouvert tous les jours sauf 1er janvier et 25 décembre de 10h à 19h, le jeudi jusqu’à 21h

Visite libre : 6 euros par personne, gratuit pour les moins de 3 ans

Ateliers, visites animées : voir sur le site

Le Musée en Herbe est un Musée Joyeux !

Miniartextil

Miniartextil a vu le jour en Italie en 1991 et est devenue une des plus importantes expositions au monde consacrées à l’art textile contemporain. Elle est présentée aussi depuis 15 ans à Montrouge, cité francilienne très active dans le domaine de l’art contemporain.

Le concept : les artistes proposent des oeuvres qui s’inscrivent dans un volume de 20x20x20 cm (très “instagramable”) et qui font référence aux métiers et techniques du textile.

Ce format original fait le succès de l’exposition et représente un véritable défi à relever pour les artistes, qui sont choisis sur concours.

Cette année, le thème est “Humans” : le corps, l’âme, les émotions…

On aime : le caractère très sensible, très immédiat de ces mini-créations.

Du mini au maxi : des oeuvres de grand format sont également présentées, et offrent un contraste intéressant avec les mini formats.

Notamment l’installation de Pia Manniko qui a un effet wow sur les spectateurs !

Animations :

Visites-ateliers gratuites pour les enfants : tous les dimanches à 16h

Visites guidées gratuites (adultes, ados) : tous les samedis et dimanches à 15h
Places limitées, inscription à l’accueil de l’exposition

Informations pratiques :

Le Beffroi
2 place Emile Cresp, 92120 Montrouge

Du 6 au 24 février 2019, tous les jours de 12h à 19h

Entrée libre

Jouer et dessiner au musée de Capodimonte

Le musée de Capodimonte se dresse sur la colline dominant la ville de Naples et sa baie légendaire. Il se mérite : il faut avoir la patience de la circulation routière napolitaine, mais, une fois le sommet atteint, l’immense palais abritant le musée est entouré d’un parc botanique revigorant.

 

 

 

 

 

 

 

Le clou de la visite de la Pinacothèque est la Flagellation du Christ de Caravage. Présentée au deuxième étage du palais, les galeries ferment plus tôt que celles du premier étage. Nous avons donc commencé notre visite par une course contre la montre afin de pas manquer d’admirer l’œuvre ! La joie de visiter en famille un musée pendant la basse-saison et en fin de journée est augmentée par la bienveillance du personnel : les enfants couraient dans les immenses couloirs du palais, s’arrêtant çà et là lorsqu’une œuvre les interpellait.

Nos deux filles ont ainsi :

repris des poses des tableaux anciens,

 

dessiné dans les salles,

 

 

 

 

 

 

 

joué autour d’installations contemporaines,

 

 

 

 

 

 

découvert de nombreuses “maisons de poupées” : crèches napolitaines, maquettes, œuvres en tiges métalliques…

    

 

Les gardiens, indulgents, les laissaient inventer leur propre univers autour des œuvres ; l’installation de jarres est ainsi devenue la cache des quarante voleurs d’Ali Baba, le mur contemporain noir et craquelé, la terre de Pompéi après l’éruption.

 

 

 

 

 

 

 

Seuls visiteurs en fin de journée dans les salles de peintures italiennes, nous avons pu prendre le temps de répondre aux questions intriguées de nos enfants sur l’iconographie : Le massacre des Innocents a suscité quelques questions. Le sujet, délicat, nous paraissait difficile à aborder. Pourtant, à 3 et 5 ans, nos filles ont saisi l’intention de l’artiste : dans leur monde en noir et blanc, le peintre a dessiné cet épisode pour que les “méchants” ne fassent plus de mal aux enfants. Un musée comme une leçon de bienveillance à travers le temps !

Informations pratiques :

Musée de Capodimonte

Via Miano 2, 80131 Naples
ITALIE

Ouverture : Tous les jours sauf le mercredi, de 8h30 à 19h30. Attention ! Le deuxième étage de 9h30 à 17h00

Tarifs : gratuit pour les moins de 18 ans. Plein tarif : 12€

Les plus : l’indulgence et la bienveillance envers les enfants du personnel du musée. La beauté époustouflante de la collection ! L’histoire des Bourbon étroitement liée à la France qui peut intéresser les enfants, leur donnant ainsi un point d’appui historique. Le jardin botanique autour du palais est superbe.

Le moins : se garer… Mais c’est un sujet qui concerne toute la ville de Naples !

Géométries Sud à la Fondation Cartier

Promis, vous allez aimer la géométrie ! Grâce à la Fondation Cartier et à son exposition consacrée aux motifs, couleurs et figures dans l’art latino-américain. Une exposition très réjouissante au coeur de l’hiver !

Près de 250 œuvres de plus de 70 artistes sont exposées, avec des productions datant de la période précolombienne jusqu’à l’art contemporain. De nombreuses techniques sont présentées : de la céramique à la photographie, de la sculpture à la peinture ou le textile.

Grâce au caractère très graphique des oeuvres exposées, nous avons trouvé cette exposition idéale pour une visite en famille.

Les oeuvres se prêtent à de multiples jeux (calmes) : identifier les couleurs, les formes, les matériaux, dessiner, etc (besoin d’idées de jeux ? consultez notre guide de survie !).

Un livret jeu est disponible gratuitement à l’accueil.

En termes d’animation, la fondation propose des ateliers enfants, des parcours en famille et l’atelier “les petits médiateurs” : après avoir découvert l’exposition avec l’équipe de médiation culturelle, les enfants font découvrir à leurs parents de façon originale et ludique quelques œuvres qu’ils auront choisies (trop bien !). Plus d’informations sur le site.

“Géométries Sud, du Mexique à la Terre de Feu” jusqu’au 24 février 2019.

Informations pratiques :

Fondation Cartier pour l’art contemporain

261 boulevard Raspail, 75014 Paris

Tél. +33 (0)1 42 18 56 50

Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 20h
Nocturne le mardi jusqu’à 22h
Fermeture le lundi

Plein tarif : 10,50€ / 12€ en ligne (+1,50€ de frais)
Tarif réduit : 7€ / 8,50€ en ligne (+1,50€ de frais)
Gratuit : Enfants de moins de 13 ans, moins de 18 ans uniquement le mercredi, laissez-passer, carte Icom, carte de presse, carte d’invalidité

 

Expo Bernar Venet au MAC de Lyon

La visite guidée en famille au Mac de Lyon était un peu classique … (pas d’activité particulière avec les enfants, il s’agissait juste de découvrir les œuvres à travers les explications du guide).

Par contre, elle était adaptée aux enfants (le guide expliquait le message de l’artiste avec des mots simples) et intéressante pour les adultes. Nous avons découvert Bernar Venet et appréhendé son œuvre qui impressionne par ses propositions artistiques  à la fois monumentales et  minimalistes.
À l’issue de la visite, on peut visionner un film très complet dans l’auditorium, cela enrichit la visite. On y voit Bernar Venet en pleine réflexion et création.

Visites famille : pour les 4-6 ans et les plus de 6 ans. Plus d’infirmations en cliquant ici.

Deux ateliers sont prévus pour les enfants en fonction de leur âge (le Petit labo 6-10 ans, le Grand labo 9-12 ans).
Il s’agit pour les enfants de réaliser une œuvre. Plus d’informations en cliquant ici.

 

Informations pratiques :

Exposition “Bernar Venet, Rétrospective 2019-1959” au MAC de Lyon jusqu’au 6 janvier 2019

Cité Internationale
81 quai Charles de Gaulle, 69006 Lyon
Tél : +33 (0)4 72 69 17 17

Du mercredi au vendredi de 11h à 18h, samedi et dimanche de 10h à 19h. Fermeture des caisses 15 minutes avant la fermeture du musée.

Toute l’année : fermé les lundi, mardi, 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

Tarif normal : 9 €, tarif réduit : 6 € (jeunes de 18 à 25 ans révolus), gratuit pour les moins de 18 ans.

La Fondation Cartier en famille

Nous avons visité la très chouette exposition consacrée au travail de l’architecte japonais Junya Ishigami à la Fondation Cartier pour l’art contemporain.

La Fondation est abritée dans un bâtiment tout de verre vêtu conçu par Jean Nouvel, ainsi l’intérieur et l’extérieur se répondent constamment. Le bâtiment est lui-même situé au coeur d’un beau jardin pas tout à fait sauvage mais pas complètement domestiqué non plus.

L’exposition est organisée autour de maquettes construites par Ishigami spécialement pour être exposées à la Fondation. L’absence de cloisons permet d’admirer des maquettes “géantes” comme dans la première salle.

On découvre aussi le processus créateur d’Ishigami à travers de nombreux dessins originaux, des films, des citations en regard des maquettes.

Ce que nous avons apprécié, c’est la facilité de circulation autour des oeuvres, les maquettes placées à hauteur d’enfant, le superbe document d’aide à la visite (collector !).

Un livret jeu est offert aux jeunes visiteurs, mais “il est un peu court” (deux pages, un seul jeu).

Nous n’avons pas pu tester les activités destinées au jeune public et familles, mais nous attendons la prochaine expo pour tester l’activité “les petits médiateurs” où ce sont les enfants qui font visiter l’expo à leurs parents après avoir découvert quelques oeuvres en compagnie d’un médiateur !! Les autres activités sont les parcours en famille (6-12 ans) et les ateliers enfants avec des artistes ou designers.

Pour motiver vos adolescents, essayez les Soirées Nomades où des artistes contemporains (musique, danse, théâtre, mode, etc) investissent les espaces d’exposition et le jardin, pour des soirées parfois un peu déjantées !

Accessible aux poussettes mais pas de table à langer. Cafétéria dans le jardin, très agréable aux beaux jours. La librairie contient un rayon jeunesse.

Informations pratiques :

Junya Ishigami, Freeing Architecture, jusqu’au 9 septembre.

261 boulevard Raspail, 75014 Paris

Tél +33 (0)1 42 18 56 50

Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 20h, nocturne le mardi jusqu’à 22h

Plein tarif 10,50€, tarif réduit 7€, gratuit pour les moins de 13 ans (et pour les moins de 18 ans le mercredi). Activités jeune public, tarif unique 12€

TeamLab : Au-delà des limites

Par un vendredi très ensoleillé, nous avons décidé de nous mettre au frais dans une exposition assez étonnante à la Grande Halle de la Villette.

Pour la première fois, nous avons découvert ce qu’on appelle aujourd’hui une « exposition digitale » proposée par le collectif japonais teamLab. Ce n’est pas facile de vous faire des photos qui rendent la beauté de l’expérience. En quelques mots, je peux vous dire que vous allez passer les portes d’un monde onirique qui évoluera en fonction de vos mouvements. Par exemple, dans l’une des salles vous pourrez effeuiller des fleurs d’une simple caresse sur le mur.

C’est pour les petits et les grands, une incroyable expérience à la fois visuelle et sensorielle.

Ma préférence va à deux salles. La première et la dernière tout au fond. La première salle, intitulée « Graffiti nature » est une installation que mon fils a adoré. C’était pour lui une sorte de toboggan géant dans lequel plonger. Il y a là tout un tas de couleurs, de formes, de fleurs et d’animaux. Ce sont les visiteurs qui peuvent créer les animaux et les fleurs qui évoluent dans cette installation. Pour cela, vous prenez place dans une sorte de petit atelier à l’entrée et vous coloriez avec des craies grasses votre dessin. Il est ensuite scanné et “envoyé” dans l’installation. Ensuite, à vous de le suivre !

Dans la salle du fond, nous découvrons une oeuvre qui s’appelle « Univers de particules d’eau ». C’est une sorte d’immense cascade d’eau qui tombe du mur de 11 mètres de haut et circule autour de nous. Il y aussi une multitudes de fleurs multicolores qui apparaissent sous nos pieds. Mon fils s’est amusé à me les « cueillir » pendant de longues minutes.

Je vous laisse la surprise pour le reste de l’exposition mais vous trouverez de magnifiques photos sur internet.

En tant que maman, je conseillerais de prévoir d’y aller au moins à deux adultes car il fait noir, il y a beaucoup de monde et l’espace est très grand (2000 mètres carrés). Après, cela nécessite un budget puisque le billet d’entrée est assez élevé. (14,50 euros par adultes).

 

Informations pratiques :

Lieu : Grande Halle de la Villette

Dates et horaires : Du 15 mai au 9 septembre 2018. Du mardi au dimanche 10h-19h
Nocturnes le vendredi et le samedi jusqu’à 22h00

Tarifs : 14,50 euros et tarif réduit (selon conditions) 12,50 euros.

Au Salon de Montrouge

Le 63e Salon de Montrouge, consacré aux artistes contemporains émergents, vient d’ouvrir ses portes et propose cette année de découvrir les créations de 52 jeunes artistes.

Au moins une oeuvre devrait plaire aux enfants, car on a le droit de monter dessus ou de se faufiler en dessous ! Une façon originale de s’approprier l’art contemporain :)

Des activités sont proposées pour les enfants avec notamment la Journée Interdite aux Parents le 16 mai de 14h à 17h30, et des ateliers le 5, 13 et 20 mai à 16h. L’originalité de ces activités est qu’elles sont animées par les artistes qui sont exposés au Salon !

Des performances par les artistes du Salon sont prévues le 6 mai de 14h à 19h, et par le Palais de Tokyo le 17 mai à 18h.

De nombreuses installations interactives comme le réverbère qui murmure et les installations vidéo fascineront les petits visiteurs !

Des visites guidées (vivement conseillées) sont proposées tous les samedi et dimanche à 15h.

Un livret jeu est disponible à l’accueil pour les enfants à partir de 6 ans.

Informations pratiques :

Le Beffroi, 2 place Emile Cresp, 92120 Montrouge

Tous les jours de 12h à 19h jusqu’au 23 mai

Entrée et activités gratuites

Exposition Sheila Hicks « lignes de vie » avec un petit de 18 mois

Il y a quelques semaines, nous sommes partis en famille au Centre Georges Pompidou. Pour sa première « vraie » exposition d’art contemporain, j’ai choisi de découvrir avec mon fils le travail de Sheila Hicks. Les affiches dans le métro et les quelques photographies sur internet m’ont convaincue que c’était un travail artistique qui pouvait susciter son intérêt et sa curiosité.

Tandis que dehors il pleuvait, nous sommes plongés dans un monde de couleurs grâce aux 80 œuvres et projets présentés. Nous avons particulièrement aimé les pelotes de laine géantes dans lesquelles nous avions envie de plonger. Du haut de ses 18 mois, je ne m’attendais pas à ce que nous passions deux heures dans cet espace ni qu’il se souvienne de ce qu’il aurait vu. Je suis plutôt partie avec l’idée de passer un bon moment ensemble. Il a regardé tout autour de lui et levé les yeux au ciel (bonne idée d’avoir accroché des œuvres en l’air). Il s’est rapproché, il a dit « Waouh » et a couru au milieu des sculptures très colorées et monumentales.

Nous sommes allés découvrir les couleurs. Je me suis équipée pour cela d’un sac rempli de pelotes de laines colorées. Mon idée était de proposer à mon fils de toucher nos pelotes plutôt que celles que l’artiste utilise pour ses œuvres exposées. Nous les avons donc sortis devant le regard étonné mais bienveillant des autres visiteurs. C’était une excellente idée puisque Hadrien a passé plusieurs longues minutes à jouer avec et a signé de lui-même en langue des signes que les pelotes étaient « les mêmes ».

Nous avons passé un bon moment qui s’est terminé par un petit passage à la boutique, très fournie. Dans cette boutique, j’ai eu le plaisir de découvrir un espace spécial « petits » où ils peuvent s’asseoir et lire les livres en vente.

Le Centre Georges Pompidou propose des activités spécialement dédiées aux tout petits :

  • La Galerie des enfants (elle n’était pas ouverte ce jour-là). La Galerie des enfants est ouverte de 11h à 19h, du mercredi au lundi pendant les périodes de programmation d’une exposition. Selon le sujet, elle est accessible dès 3, 4 ou 5 ans. Elle est gratuite pour les enfants, les jeunes de moins de 26 ans et pour tous les premiers dimanches du mois. Sinon, vous pourrez y accéder avec un billet « musée et expositions ».

 

  • 1, 2, 3 Pompidou. Ce sont des ateliers pour les 2-10 ans en famille. Il s’agit de participer à la construction d’une installation collective qui envahira peu à peu l’espace. Il vous sera possible d’arriver quand vous voulez entre 14h30 et 17h30. Nous n’avons pas testé cette proposition. Attention, il ne s’agit pas d’une activité gratuite. Il faut acheter un billet « atelier » qui permet ensuite de visiter le Musée.

 

  • La Cosy-visite pour les 0-2 ans. Vous aurez peut-être deviné que c’est celle qui m’intéresse le plus puisque c’est une visite spécialement dédiée aux bébés. Lors de cette visite, vous découvrirez avec votre bout de chou une œuvre du Musée grâce à la découverte multi-sensorielle. L’ouïe, la vue ou encore le toucher de vos bébés seront utilisés pour les familiariser avec l’art. Cette activité est également payante, il vous faudra acheter un billet « atelier ». Allez, il me reste 6 mois pour tester avec mon fils !

 

Date de l’exposition Sheila Hicks : Du 7 février 2018 au 30 avril 2018 (oui cela sera fermé quand vous lirez cet article !)

Horaires d’ouverture : 11h-21h sauf les mardi
Jeudi nocturne jusqu’à 23h

Lieu : Centre Georges Pompidou
Place Beaubourg
75004 Paris

Tarifs : « Musée et expositions »
tarif réduit : 11 € – tarif normal : 14 €

Site officiel : www.centrepompidou.fr